Syndrome de stress post-traumatique (SSPT)

Le sujet a été exposé à un événement marqué par la mort d'une personne, une menace de mort ou une blessure grave, ou encore une menace pour son intégrité physique ou celle d'autres personnes; le sujet a eu une réaction de terreur, de détresse, ou d'horreur ou, dans le cas des enfants, le comportement est devenu agité ou désorganisé. En outre, le sujet revit l'événement (par exemple, cauchemars, souvenirs importuns déclenchés par certains signaux); évite systématiquement tout stimuli qui lui rappelle l'événement; fait l'expérience de symptômes persistants d'activation accrue se manifestant par de la difficulté à s'endormir, l'irritabilité, des crises de colère, des difficultés à se concentrer, l'hypervigilance et des réflexes de sursaut exagéré (American Psychiatric Association, 1994).

Les principaux symptômes su SSPT sont les suivants :
- pensées et souvenirs intrusifs des épisodes de violence (images, pensées, cauchemars récurrents, souvenirs désagréables déclenchés par le moindre détail rappelant l'événement);
- impression de revivre l'événement (illusions, hallucinations);
- difficulté à se concentrer;
- difficulté à s'endormir ou à rester endormi;
- hyperactivité;
- symptômes d'hypervigilance tels qu'un état d'alerte constant, des sursauts exagérés et une l'hyper-attention aux signaux de violence;
- irritabilité, explosions de colère;
- efforts afin d'éviter les stimuli associés à l'événement traumatique (pensées, lieux, activités ou conversations rappelant l'événement). (Levendosky et al., 2002; Graham-Bermann et Levendosky, 1998, Lehmann, 1997)